L’amour d’Allah

Comme tous les êtres, nous sommes les créatures d’Allah swt. Notre instinct, notre raison, nos cœurs reconnaissent en Lui notre Créateur, notre Maître et notre bien-aimé.

 

Et pour L’aimer, il faut Le connaitre, il faut Le ressentir et vivre Ses attributs. Le but de parler des attributs d’Allah swt est d’essayer de connaître Allah au mieux ; et en Le connaissant nous L’aimerons, nous Lui obéirons comme si nous Le voyions.

 

Nous chercherons à Lui plaire, nous accepterons ce qu’Il décide pour nous car nous serons convaincus que tout ce qu’Il décrète pour nous est un bien même si nous ne le voyons pas avec nos petits yeux d’êtres humains.

 

La connaissance de notre religion doit être une connaissance qui mène à l’obéissance, qui mène au bonheur.

Allah taala dit dans le Coran :  « Ta Ha. Nous n’avons pas fait descendre sur toi le Coran pour que tu sois malheureux, si ce n’est qu’un rappel pour celui qui redoute Allah ».

Allah swt ne veut donc que le bonheur des Hommes et ne veut pas nous contraindre à ce qui ne nous serait pas bénéfique.

Ainsi le Coran nous éclaire sur les beaux noms d’Allah, mais il nous ordonne également de L’invoquer par leur biais. Il dit swt : « C’est à Allah qu’appartient les noms les plus beaux. Invoquez-Le par ces noms ».

Penchons-nous sur l’un des noms d’Allah « al Wadoud », Le Très Aimant, Le Prévenant, L’Affectueux. Nous retrouvons dans ce nom les plus beaux sentiments d’amour, de tendresse, de sympathie. Ce nom d’Allah est cité explicitement deux fois dans le Coran. Dans sourate la bourouj où Allah Taala dit : « Et c’est Lui Le Pardonneur, Le Tout Affectueux ».

Et dans sourate Houd où Il dit swt: « Certes mon Seigneur est Miséricordieux, Affectueux ».

Ainsi Allah a choisi de se nommer al Wadoud et d’en faire un attribut avec lequel Il traite les hommes. Il n’a nullement besoin de l’adoration de ses créatures, nullement besoin de se montrer aimable, mais Il sait que nous en avons besoin.

Le ciel est rempli d’anges qui l’adorent bien plus que nous et cela sans se lasser. Et malgré cela, eux diront le jour de la résurrection « Seigneur, nous ne t’avons pas adoré comme Tu le mérites ». Mais Allah a honoré l’homme par la raison, et il lui est cher, Il l’a honoré par dessus toutes les créatures et Il le traite avec bienveillance et amour.

 

Mais que signifie le nom Al Wadoud?

Cela vient d’al woudd qui est celui qui se montre aimable, affectueux envers les hommes en leur donnant de nombreux bienfaits qu’on ne peut même pas dénombrer tellement ceux-ci sont nombreux. C’est aussi celui que l’on aime du plus profond de notre âme, au point que cet amour s’empare de notre cœur, de notre être. Et lorsque notre bien aimé Prophète sala lao alayhi wa salam dit que « Celui pour qui Allah et son messager sont plus chers que tout autre chose goûte aux délices de la foi » et bien il décrit ce sentiment de façon très pertinente.

Celui qui a goûté aux délices de la foi ne les remplacerait pour rien, et voudrait que ce moment dure à jamais. Al Wadoud est donc celui que l’on aime de tout notre être mais également celui qui privilégie ses serviteurs de Sa proximité, celui qui pourvoit tous les hommes de leurs besoins.

 

Dieu se qualifie comme étant « Al Hanane », c’est à dire le plein de tendresse.

Il dit à Yahya alayhi s salam « ainsi que la tendresse de notre part ».

Considère-t-on à sa juste valeur le fait que Dieu se nomme Al Wadoud ? Et qu’Il agisse avec nous avec tant d’amour et de bienveillance ? Alors que nous ne sommes que de petites créatures à la dimension infiniment minuscule dans l’immense royaume d’Allah taala. Le fait de savoir qu’Allah nous aime devrait faire naître dans notre coeur un amour profond pour Lui.

Il existe un très beau hadith illustrant bien l’amour d’Allah Taala envers Ses serviteurs. Ce hadith nous apprend que lorsqu’Allah aime quelqu’un Il appelle Djibril alayhi s salam et lui dit « Ô Djibril j’aime cet homme, alors aime-le ». C’est alors que Djibril va appeler les anges ainsi que toutes les créatures de la terre et leur dire « Allah aime untel, aimez le donc ».

Et c’est ainsi que l’on voit des personnes aimées de tous et cela est un signe qu’Allah les aime.

Voyons maintenant comment Allah azaouadjal manifeste Son Amour.

Il le manifeste de deux manières, l’une qui est générale c’est à dire qu’Il s’adresse à tous les hommes y compris les non-croyants, les désobéissants etc. Et une qui est spécifique pour les croyants et les pieux.

 

Al Wadoud a créé la terre pour assurer la survie de l’homme ; cette vie a des fonctions précises mais au-delà de cette fonction, si l’on regarde bien autour de nous, on voit que Dieu a créé des choses magnifiques. Lorsque l’on regarde les merveilles de la création, les magnifiques paysages, tous les poissons sous la mer ; lorsque l’on voit toutes les formes et les couleurs qu’ils peuvent avoir, lorsque l’on voit la beauté d’un coucher du soleil, sachons que tout cet univers et ce qu’il contient de beauté exprime l’amour d’Allah envers les hommes.

Il n’y a aucune nécessité dans ce qu’on vient de citer si ce n’est la volonté divine de créer au-delà de la fonction la beauté pour la beauté.

Allah azaoudjal nous offre de la même façon une multitude d’aliments aux couleurs, aux formes, aux parfums et aux goûts variés. Nous n’avons pas besoin de tout cela pour vivre mais c’est ainsi qu’Allah s’est fait appeler Al Wadoud. Allah a donc créé les choses belles pour égayer le cœur des hommes, de tous les hommes et les remplir des plus belles choses.

 

Enfin voyons comment Allah azaouadjal exprime Son amour aux croyants.

Un autre amour est en effet réservé aux croyants, en plus de celui que l’on a cité. Un amour qui se prolongera au-delà de la vie terrestre, un amour qui se prolongera jusque dans la vie éternelle: « À ceux qui croient et font de bonnes œuvres, Le Tout Miséricordieux accordera Son amour », sourate Maryam, verset 96.

 

Ainsi, celui qui a l’amour d’Allah azaouadjal a tout : la réussite dans cette vie et dans l’autre. Car s’il a l’amour d’Allah azaouadjal, Il aura également Sa miséricorde et c’est grâce à Sa miséricorde que l’Homme pourra entrer au paradis. Si nous L’aimons sincèrement et que nous le Lui prouvons par des actes et non pas seulement en nous contentant d’un sentiment dans le cœur,  Il nous aimera forcément et c’est bien là, la clé du paradis.

Et si nous L’aimons, c’est à Lui que nous devons nous adresser dans toutes nos affaires, c’est vers Lui que nous devons nous retourner lorsque nous sommes tristes mais également lorsque nous sommes heureux.

Allah aime que nous nous adressions à Lui, Il aime que nous Lui demandions, que nous lui prouvions que sans Lui nous ne serions rien et ne pourrions rien.

 

Mais si nous ne Le sollicitons jamais ou rarement, que penserait-Il de nous?

C’est comme si nous étions avec quelqu’un qui ne nous quitte jamais, qui est toujours avec nous mais à qui nous n’adressons jamais la parole. Ce dernier penserait que nous ne l’aimons pas, que sa présence ou son absence nous est égale.

 

Nous devons donc nous adresser à Lui en toutes circonstances, bonnes ou mauvaises, car Il n’est pas poli non plus de nous adresser à quelqu’un que lorsque nous en avons besoin.

 

Si l’on prend l’exemple de Ayyoub alayhi salam, on voit que dans l’épreuve de la maladie, il s’est adressé à Allah swt en premier lieu. Il implora son Seigneur : « Le mal m’a touché, mais Toi tu es Le plus Miséricordieux des Miséricordieux ».

Nous voyons ici le comportement qu’a Ayyoub alayhi assalam avec Allah azaoudjal, dans le sens ou c’est à Lui qu’il s’adresse, qu’il se plaint, alors que nous, nous avons tendance à nous adresser à telle ou telle personne parmi celles qu’on aime le plus, aussitôt que quelque chose de grave nous arrive, ou aussitôt que nous avons un problème.

Nous devrions en réalité, si notre amour pour Allah dépasse toute chose, nous adresser à Lui en premier lieu.

Pour terminer, parcourons quelques ahadiths qui nous montrent l’étendue de l’amour d’Allah azaoudjal.

 

Notre bien Prophète salla Lahou alayhi wa salam disait qu’Allah a interdit au feu de l’enfer de consumer des yeux qui ont pleuré par crainte d’Allah. C’est dire qu’il ne nous en demande pas tant, car cette larme n’est que la preuve que nous L’avons aimé sincèrement, et par sa Grande générosité, Il ne laissera pas le feu brûler ces yeux qui ont pleuré pour Lui swt.

 

Dans un autre hadith qodssi, Allah dit : « Celui qui s’approche de Moi d’un empan, Je me rapproche de lui d’une coudée, et celui qui se rapproche de Moi d’une coudée, Je me rapproche de lui d’une grande distance, et celui qui se rapproche de Moi en marchant, Je me rapproche de lui en courant ».

 

Prenons donc ce hadith comme point de départ vers un amour pour Allah swt qui ne cesse de grandir, allons vers Lui en marchant, Il viendra vers nous en courant.

Et tant que nous en avons la volonté, même si nous avançons vers Lui doucement, nous parviendrons à Son amour…sûrement…InchaAllah

 

Ismahène Bouzidi

Share this Post!

About the Author : I&D


0 Comment

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Related post